L'histoire de la Chine

La République de Chine

Frustrés par la résistance du pouvoir aux réformes, de jeunes fonctionnaires, officiers et étudiants, inspirés par les idées révolutionnaires de Sun Yat-sen , commencent à imaginer de renverser la dynastie Qing en mettant en place une république. Une révolte militaire, le soulèvement de Wuchang, le 10 octobre 1911 à Wuhan entraîne l'abdication du dernier empereur Qing, Aixinjueluo Puyi. Un gouvernement provisoire est formé à Nankin le 12 mars 1912,et présidé par Sun Yat-sen qui dut céder le pouvoir au général Yuan Shikai, commandant de l'armée.
En quelques années, Yuan Shikai abolit les assemblées nationales et provinciales. Les chefs républicains s'exilèrent. Sun se réfugia au Japon. Yuan Shikai se proclama empereur. Ses prétentions impériales firent face à une opposition très ferme de ses subordonnés militaires et,de peur de risquer une rébellion, il y renonça. Il mourut , en 1916, laissant le pouvoir vacant. Le gouvernement républicain se décomposa et une ère de «seigneurs de la guerre» s'ouvrit, période durant laquelle la Chine fut ravagée par les luttes intestines entre des coalitions mouvantes de chefs militaires provinciaux.
Dans les années 1920, Sun Yat-sen établit une base révolutionnaire dans le Sud, et entama la réunification de la nation. Avec l'aide des Soviétiques, il s'allia au petit Parti communiste chinois (PCC). À la mort de Sun en 1925, un de ses lieutenants Tchang Kaï-chek prit le contrôle du parti, le Guomindang «parti national du peuple», KMT et finit par contrôler la quasi totalité de la Chine du Sud et du Centre, grâce à une campagne militaire nommée expédition du Nord. Après avoir finalement vaincu les seigneurs de la guerre du Sud et du Centre, ilreçut l'allégeance formelle de ceux du Nord. En 1927, il se rebella contre les communistes et s'attaqua autant à leurs chefsqu' à leur troupes dans leurs bases du Sud et de l'Est. En 1934, chassés de leur bases dans les montagnes, les communistes entamèrent la Longue Marche, traversant les régions les plus isolées du pays, en direction du Nord-Ouest. Ils établirent leur nouvelle base à Yan'an, dans la province du Shaanxi.
Au cours de la Longue Marche, les communistes s'organisèrent autour de Mao Zedong. La lutte acharnée entre le KMT et le PCC continua pendant les quatorze très longues années que dura l'invasion japonaise et ce,de 1931 à 1945, même si les deux camps étaient alliés alliés contre les envahisseurs au cours de la guerre sino-japonaise (1937-1945), le volet asiatique de la Seconde Guerre mondiale.
La guerre entre les deux partis recommença après la défaite japonaise de 1945. En 1949, le PCC occupait l'essentiel du pays. Tchang Kaï-chek se réfugia dans l'île de Taiwan avec ce qui restait de son gouvernement et des forces armées du Guomindang.Il proclama Taipei capitale provisoire de la République de Chine, en attendant de pouvoir reconquérir le pays tout entier.

Dans la même rubrique :