L'histoire de la Chine

L'époque des Printemps et des Automnes

Au cours de la période des Zhou orientaux,le pouvoir se fragmente. C'est cette époque que les historiens nomment période des printemps et des automnes. Le souverain a perdu de sa superbe et ne dispose plus que d'une autorité morale. Les principautés deviennent héréditaires et des conflits armés font naître de grands États qui absorbent les plus petits. On peut distinguer les principautés du centre (par exemple le Jin ou le Qi) des principautés périphériques (le Qin ou le Chu). Dans un premier temps, les principautés du centre jouent le rôle de chef de confédération, face à la menace de plus en plus grande de tribus barbares. À partir du VIe siècle av. J.-C. les royaumes périphériques, tels que le Chu dans la vallée du Yangzi Jiang, prennent le pouvoir. C'est l' époque où naissent les « cent écoles » . Dans un monde en plein bouleversement, apparaissent toute une série depensées philosophiques tels que le confucianisme, le taoïsme, le légisme, le moïsme, qui visent à trouver des solutions à la crise politique et économique du pays.

Dans la même rubrique :